Un recours à l’issue de la mise à l’enquête

La limitation à 30 km/h de nuit sur la plupart des axes routiers de la ville de Lausanne pour lutter contre le bruit routier vient de franchir une étape importante avec sa mise à l’enquête. A l’issue du délai de recours, une seule opposition a été enregistrée, qui sera traitée par l’autorité judiciaire compétente.

Lire le communiqué de la Ville de Lausanne